Menu

La solide structure du système de sécurité publique ...

Image représentant un Poste Mobile des carabiniers.... en Italie, caractérisé par la présence de plusieurs forces de police, deux desquelles à compétence générale (Police d’Etat et Carabinieri), pose la nécessité de définir des procédures de coordination soutenant l’efficience et l’efficacité de l’apparat préposé au maintien de l’ordre et de la sécurité publique.
Le système tracé par la loi du 1 avril 1981 n. 121 définit un modèle de coordination à fortes connotations " participatives ", en mesure de valoriser les singulières contributions de chaque sujet et de multiplier, ainsi, les efforts à travers le partage des choix.
Au niveau central le Ministère de l’Intérieur, en tant qu’autorité nationale de sécurité publique, se sert du Comité National de l’ordre et de la sécurité publique et du Département de la sécurité publique.
Le Comité est présidé par le Ministre de l’Intérieur et se compose d’un Sous-secrétaire d’Etat pour l’Intérieur, nommé par le Ministre, avec des fonctions de vice-président, du Chef de la Police-Directeur général de la sécurité publique, du Commandant Général de l’Arme des Carabinieri et du Commandant Général du Corps de la Garde des Finances. De ce comité font en outre partie le Directeur général de l’Administration pénitentiaire et le Directeur général du Corps Forestier de l’Etat.

Image représentant une voiture-radio d’intervention d’urgence.La structure départementale s’occupe de la coordination technique-opérationnelle des forces de police; ainsi dans son domaine se placent les bureaux et directions interarmées et en particulier, le Bureau pour la Coordination et la Planification des forces de police. Ce Bureau définit entre autre, les mesures prises pour une meilleure organisation des services d’ordre et de sécurité publique et la bonne utilisation des ressources humaines et économiques.
A un niveau périphérique, le Préfet, en tant qu’Autorité départementale de sécurité publique, a la responsabilité générale de l’ordre et la sécurité publique dans la province et utilise, pour le déroulement de ses tâches, le Comité départemental pour l’ordre et la sécurité publique. Le comité est présidé par le Préfet et se compose du Chef de police, du Maire de la commune chef-lieu et du président du département, des Commandants départementaux de l’Arme des Carabinieri et du Corps de la Garde des Finances, du fonctionnaire du Corps Forestiers de l’Etat responsable au niveau du département, mais aussi des Maires des autres communes intéressées, quand il faut traiter des questions qui concernent leurs respectifs territoires.