Menu
Mostra menu

Organisation Territoriale

Image composée de trois photos de carabiniers dans l’exercice de leurs fonctions.L’organisation Territoriale représente le centre des activités d’Institut et s’appuie sur un réseau d’unités très étendues des activités d’Institut et s’appuie sur un réseau d’unités très étendues, articulé en:
- 5 Commandements Interrégionaux, commandés par des Généraux de Corps d’Armée, qui exercent des fonctions de direction, de coordination et de contrôle par rapport aux Commandements Régionaux et assurent, à travers leurs organismes, le soutien technique, logistique et administratif de toutes les unités de l’Arme disloquées dans la zone de compétence, même si appartenant à d’autres organisations fonctionnelles;
- 19 Commandements de Région, commandés par des Généraux de Division et de Brigade, responsables de la gestion du personnel et des fonctions de direction, de coordination et de contrôle des activités des Commandements Départementaux. Ils ont leur siège dans chaque chef-lieu de province de la Région administrative (sauf la Vallée d’Aoste où est présente une Unité Territoriale compétente sur la Région/Province et qui dépend de la Région Carabinieri Piémont et Vallée d’Aoste);
- 102 Commandements Départementaux, commandés par des Colonels et des Lieutenants-Colonels. Ils étendent leurs compétences sur une province administrative, exercent les fonctions de direction, de coordination et de contrôle des unités et ils ont la responsabilité des analyses et de la coordination des activités opérationnelles et de contraste de la criminalité menées par des unités spéciales;
- 10 Commandements d’Unité Territoriale, sont commandés par des Lieutenants-Colonels et ils étendent leurs compétences sur une partie des Provinces de Milan, Rome, Naples et Palerme. Ce sont des organismes démultiplicateurs des fonctions de directions, coordination et contrôle des Commandements Départementaux . Une Unité Territoriale est disloquée à Aoste et dépend directement de la Région Carabinieri du Piémont et la Vallée d’Aoste;
- 536 Commandements de Groupement et de Compagnie, dirigés par des Lieutenants-Colonels, Chefs de Bataillons et Capitaines différemment structurés en relation à l’extension et à l’importance opérationnelle du territoire.
Ils dirigent l’activité d’un nombre variable de lieutenances et de brigades et ils ont des organismes qui leur assurent une intervention dans les 24 heures et développent des capacités opérationnelles de contraste aux manifestations de la criminalité locale;
- 1 Commandement Carabinieri, dirigé par un Capitaine avec des compétences sur le territoire de la commune de Campione d’Italia;
- 19 Lieutenances, dirigées par des Lieutenants ou Sous-Lieutenants, compétents sur une seule commune avec un nombre élevé d’habitants. Ils sont en mesure d’effectuer un service d’intervention d’urgence dans les 24 heures et une activité autonome de police judiciaire. Ils ont la responsabilité directe du contrôle du territoire et des activités institutionnelles. Dans le cadre de la ville de Rome, se trouve le Commandement Carabinieri de Place Venezia, dirigé par un Lieutenant;
- 4.653 " brigades ". Les Brigades, particulières articulations de base de l’Arme des Carabinieri au niveau local, en relation avec l’importance de l’emploi opérationnel, sont dirigées par des Sous-Officiers, Adjudants et Adjudants-Chefs. Elles ont la responsabilité directe du contrôle du territoire - de une ou plusieurs communes ou quartiers de grande ville- et des activités institutionnelles relatives. Les Brigades adoptent un horaire d’ouverture diversifié ( de 10 heures par jour dans les 24 heures) en relation avec les exigences spécifiques du milieu territorial.
De l’organisation du territoire fait partie aussi une série de supports opérationnels, dont le Groupement Carabinieri de Calabre, l’Escadron Héliporté Chasseurs, 7 Escadrilles et le Centre Carabinieri Maîtres-chiens, qui a son siège à Florence et 21 Unités distribuées sur tout le territoire national.
164 unités navales, enfin, étendent le contrôle du territoire à la mer et sur les eaux internes, avec l’aide des Carabiniers plongeurs sous-marins, ces derniers encadrés au Centre Carabinieri Sous –marins qui a son siège à Gènes et 6 unités périphériques.