Menu

Unités pour des exigences particuliéres

Image composée de deux photos représentant respectivement un cuirassier et une escorte d’honneur du Président de la République.Il s’agit d’Unités, qui ne font pas partie de celles qui sont encadrées dans les Organisations fonctionnelles examinées jusqu’à présent, qui sont instituées auprès d’organismes ou Sociétés diverses afin d’effectuer de particulières activités.
Dont:
- le Régiment " Corazzieri ", auquel sont attribuées les prérogatives de garde d’honneur et d’escorte au Chef de l’Etat et confiés les services de sécurité et de représentation à l’intérieur du Palais du Quirinal;
- les unités pour les exigences des Organismes constitutionnels ou d’importance constitutionnelle (Présidence de la République, Sénat de la République, Chambre des Députés, Cour Constitutionnelle, Présidence du Conseil des Ministres et Conseil National de l’Economie et du Travail);
- les unités Carabinieri qui effectuent des devoirs de police militaire et de sécurité en faveur des Forces Armées ( Unité Carabinieri Cabinet de la Défense, Unité Carabinieri Etat-Major de la Défense, Groupe Carabinieri Autonome, Regroupement Unité Défense, Commandement Carabinieri pour la Marine, Commandement Carabinieri pour l’Aéronautique Militaire, Sections et Cellules auprès du haut Commandement de l’Armée, l’Ensemble Industriel Interarmées et des organismes militaires alliés en Italie et à l’étranger);
- le personnel en service auprès des bureaux de la Magistrature militaire.

Personnel de l’Arme, enfin, est intégré dans le Département de la Sécurité Publique et œuvre dans le cadre:
- Du Bureau pour la Coordination et la Planification des Forces de Police ("Service I – Coordination et Planification des Forces de Police", "Service II – Relations Internationales", "Service III – Système informatif Interarmées", "Ecole de Perfectionnement des Forces de Police" et "Division N-SIS");
- De la Direction Centrale de la Police Criminel ("Service pour la Coopération Internationale de Police", "Service d’Analyses Criminel" et "Service Central de Protection");
- De la Direction d’Investigation contre la Mafia;
- De la Direction Centrale pour les services de lutte contre la drogue;
- Du Bureau Central Interarmées pour la Sécurité du Personnel.